Home Europe La FEVICCOM lutte contre les licenciements massifs chez Saint-Gobain Security Portugal

La FEVICCOM lutte contre les licenciements massifs chez Saint-Gobain Security Portugal

0
La FEVICCOM lutte contre les licenciements massifs chez Saint-Gobain Security Portugal

La FEVICCOM lutte contre les licenciements massifs chez Saint-Gobain Security Portugal

Objectivement, ils veulent transformer l’usine de Santa Iria da Azóia en entrepôt, en se passant de professionnels hautement qualifiés dans la production de verre automobile et en nuisant à l’économie régionale et nationale.

Autrement dit, la plus-value de la production reste pour les autres, les profits pour les actionnaires et les pertes économiques et sociales pour nous.

Pedro Milheiro, membre du Secrétariat de l’UITBB, s’adressant à la population

Et puis ils viennent, hypocritement, faire l’éloge des ouvriers au moment même où ils essaient de les mettre au chômage. Il y a du respect pour ceux qui travaillent et ont contribué au fil des ans à l’affirmation de la qualité de la production de verre automobile au Portugal et à l’étranger. C’est un combat pour défendre nos emplois et les intérêts de notre pays.

La Fédération et le Syndicat jugent ce licenciement irrecevable, c’est pourquoi ils demandent l’intervention du gouvernement afin d’empêcher cette attaque contre les travailleurs et leurs familles, la production nationale et l’économie du pays.

À cet égard, nous exprimons notre opposition la plus ferme à l’intention annoncée de Saint-Gobain Sekurit Portugal de fermer la production de verre automobile au Portugal, et nous tiendrons donc des séances plénières avec les travailleurs pour décider des mesures à prendre et demander des réunions, à savoir, avec le Ministre de l’Economie et le Ministre du Travail.

LA FORCE DE LA RAISON EST LA RAISON DE NOTRE COMBAT!